10 conseils pour réussir l’examen d’agent de football de la FIFA

Introduction

Le 20 septembre 2023, plus de 10 000 candidats passeront la deuxième édition de l‘examen d’agent de football de la FIFA depuis sa réintroduction en début d’année. Dans le cadre de nos cours sur la façon de réussir l’examen et de nos conseils pour devenir agent de football, nous avons décidé de créer un blog décrivant les 10 meilleurs conseils à suivre par les candidats pour se préparer et passer l’examen.

  • Lisez et surlignez le matériel d’étude de la FIFA

Le plus exigeant de ces 10 conseils est sans doute de prendre le temps de s’asseoir et de lire l’intégralité des 693 pages du matériel d’étude de la FIFA. Bien que cela puisse sembler une tâche colossale, en prenant un peu de temps chaque jour, vous pourrez parcourir chaque section du document et vous habituer rapidement au contenu de chacun des petits documents qu’il contient. Les questions de l‘examen d’agent de la FIFA porteront sur le Règlement de l’agent de football de la FIFA (FFAR), le Règlement du statut et des transferts des joueurs (RSTP), le Code d’éthique de la FIFA, le Code disciplinaire de la FIFA, les Statuts de la FIFA, le Règlement de la chambre de compensation, les Règles de procédure du Tribunal de football et deux éléments relatifs à la protection de l’enfance de la FIFA. Il est donc essentiel d’avoir lu chacun de ces documents au moins une fois afin de s’assurer que vous êtes au courant de tout ce qui est couvert par le document.

En parcourant le matériel d’étude, il est également utile d’utiliser un stylo de couleur ou un surligneur sur une version imprimée pour mettre l’accent sur les clauses et articles clés des différents documents. Par exemple, les sections clés telles que les définitions et les sujets les plus difficiles ou les longs paragraphes peuvent être simplifiés en surlignant les parties pertinentes, ce qui peut vous aider à vous rappeler quelle information se trouve dans quelle section du document et peut rendre les réponses aux questions plus efficaces.

N’oubliez pas que lors de l’examen, vous pouvez avoir avec vous la version numérique ou la version imprimée du matériel d’étude. Vous devez choisir l’une de ces deux versions, celle qui vous semble la plus facile à utiliser, et vous y tenir.

  • Développer un système de navigation pour le matériel d’étude

Nous venons de mentionner l’utilisation d’un surligneur et c’est une façon de mettre en pratique le conseil suivant : développer un système de navigation efficace et précis pour rapidement trouver une réponse pendant l’examen, où le temps est compté. La navigation est d’une importance capitale car elle peut soulager beaucoup de stress et de pression pendant l’examen si le candidat dispose d’un système utile. Une façon d’y parvenir est de s’assurer que vous avez lu à plusieurs reprises et compris la table des matières au début du matériel d’étude et pour chaque document séparé.

Par exemple, si une question est posée sur les périodes d’enregistrement, l’un des sujets d’examen les plus difficiles, vous aurez plus de chances de répondre correctement à la question si vous pouvez immédiatement vous reporter à l’endroit correspondant dans le matériel d’étude. En raison des contraintes de temps, il est préférable d’éviter de passer du temps à essayer de trouver où se trouve chaque section avant même d’avoir pu la lire et trouver la réponse. La meilleure façon de préparer un système de navigation est d’utiliser une autre feuille de papier et d’écrire les pages où commence chaque nouveau document et de noter les éléments de contenu couverts dans chacun d’eux, ainsi que d’identifier les numéros de page et d’article des sujets récurrents les plus difficiles, tels que les indemnités de formation, les contributions de solidarité, le Tribunal du football de la FIFA et la protection des mineurs. Nous avons donné quelques exemples dans le tableau ci-dessous pour vous donner une idée pour structurer votre propre système de navigation :

Sujet

Document

Page du matériel d’étude

Indemnité de formation

RSTP

Page 249

Pages 288-291

Mécanisme de solidarité

RSTP

Page 249

Pages 292-293

Tribunal du football de la FIFA

Règles de procédure du Tribunal du football

Pages 309-337

Protection des mineurs

RSTP

Pages 242-247

Périodes d’enregistrement

RSTP

Pages 223-224

Pages 591-593

  • Suivre un cours

Pour beaucoup, il peut s’agir du premier examen auquel ils participent depuis leurs études secondaires. Cet environnement peut être perturbant et créer des incertitudes sur la manière de se préparer à l’examen et sur la manière de se comporter pendant. En réalité, la préparation à cet examen est très similaire à la préparation d’un examen scolaire. À l’école, les enseignants sont là pour tout vous expliquer, répondre à vos questions et vous aider à vous préparer au mieux pour passer un examen avec succès. Il devrait en être de même pour l’examen d’agent.

En vous inscrivant à un cours de préparation à l’examen d’agent, vous avez accès à des experts et à des enseignants qui peuvent faire exactement cela. L’essentiel est de vérifier le taux de réussite, les commentaires, la crédibilité et la réputation de chaque cours. Plusieurs cours sont aujourd’hui proposés aux candidats, avec des approches différentes de la préparation : webinaires en direct sur plusieurs semaines, cours en direct d’une journée, accès à des questions d’entraînement et matériel de lecture écrit. En fonction de vos préférences en matière d’apprentissage, certains cours vous intéresseront plus que d’autres, mais en termes simples, il est essentiel que vous suiviez un cours qui fournit des informations précises et des conseils utiles pour l’examen. Nous vous conseillons de suivre un cours de préparation en direct, car vous pouvez poser des questions et apprendre avec d’autres personnes, ce qui est souvent plus bénéfique.

Les contraintes financières peuvent rendre la participation à un cours, ainsi que le paiement des frais d’examen, moins attrayants, mais nous estimons que cela vaut la peine de payer s’il s’agit d’un cours qui garantit l’augmentation de vos chances de réussite. N’oubliez pas que le taux de réussite à l’examen est très faible, environ 50 %, et que les cours dont le taux de réussite est bien supérieur à ce niveau valent la peine d’être suivis afin d’éviter de repasser l’examen et de payer deux fois les frais d’inscription.

  • Répondez à autant de questions pratiques que possible

Comme pour la plupart des choses dans la vie, c’est en s’entraînant à répondre aux questions que l’on s’améliore et que l’on se prépare le mieux. La plupart des cours mentionnés ci-dessus offrent un accès à un grand nombre de questions d’entraînement, ce qui peut être un avantage pour les participants. Des questions sont également disponibles sous forme d’examen blanc via la plateforme et le portail des agents de la FIFA. Nous vous recommandons vivement de les essayer car elles sont présentées et structurées de la même manière que l’examen réel. Cela peut aider les candidats à apprendre comment l’examen se présente et la logistique pour répondre aux questions, passer, revenir, et gérer son temps.

Certains sujets et contenus du matériel d’étude de la FIFA suscitent plus d’anxiété chez les candidats que d’autres. Cependant, nous avons constaté que ceux qui s’y préparent  assidument en répondant à de nombreuses questions d’entraînement commencent rapidement à développer une méthode pertinente pour y répondre correctement. Cela les aidera à développer leur confiance pour l’examen si le sujet est abordé.

  • Apprendre avec les autres

Outre le fait de suivre un cours avec des experts de l’examen d’agent de football de la FIFA, la communication et l’interaction avec votre réseau personnel peuvent être de meilleurs moyens d’apprendre. Les domaines de connaissances spécifiques au football varient d’une personne à l’autre. Cela signifie que certains sujets que vous trouvez plus faciles, ou réciproquement plus difficiles, ne le seront pas pour d’autres. Faites appel à votre réseau, organisez des appels téléphoniques et des rencontres autour d’un café et parcourez ensemble les différentes parties du matériel d’étude. Cela vous aidera à identifier les sujets avec lesquels vous êtes le plus à l’aise et ceux auxquels vous devez consacrer plus de temps de révision. Cela peut également soulever des questions et des interrogations dont vous pouvez discuter et débattre. Fondamentalement, il est important de se rappeler que presque tous les candidats à l’examen seront préoccupés par au moins une question de l’examen. Travailler ensemble peut aider à dissiper ces inquiétudes et à augmenter les chances de réussite de chacun !

  • Maîtriser la gestion du temps

Nous avons le luxe d’avoir une tâche très simple. Répondre à 20 questions en 60 minutes. Cela signifie que le temps moyen disponible par question est de 3 minutes. C’est pourquoi l’un de nos 10 meilleurs conseils concerne la gestion du temps. Lorsque vous vous entraînez à répondre à des questions et que vous travaillez sur différents exemples, il est essentiel de garder à l’esprit ces contraintes de temps. Essayez de répondre à chaque question en moins de 3 minutes.

Ensuite, au moment de passer l’examen réel, n’oubliez pas vos horaires. Le pire scénario possible serait de terminer la période d’une heure en laissant plusieurs questions sans réponse. Vous avez plus de chances d’obtenir 15 questions correctes si vous répondez aux 20 questions. Par conséquent, un candidat doit avoir une bonne connaissance et un système de gestion du temps pour s’assurer qu’il n’est pas bousculé ou paniqué pendant l’examen.

  • Rédiger les calculs

Oui, il s’agit d’un examen pour les agents de football, mais il se peut que l’on vous demande de faire des mathématiques ! Des sujets tels que l‘indemnité de formation et le mécanisme de solidarité nécessiteront des calculs mathématiques précis pour déterminer avec exactitude le montant de l’indemnité due aux clubs formateurs par un nouveau club acquéreur. N’essayez pas de faire ces calculs uniquement mentalement. Il est beaucoup plus facile de noter sur une feuille de papier tous les détails clés tels que la catégorie utilisée pour la contribution ainsi que l’âge du joueur pour chaque année civile. Prenez le temps d’écrire ces calculs et veillez à ne pas faire d’erreurs mathématiques simples. Comme toujours, la pratique est essentielle pour se familiariser avec les „mathématiques du football“ !

  • Lire entièrement la question

Il y a deux points essentiels que vous remarquerez rapidement lorsque vous commencerez à essayer les questions d’entraînement pour l’examen d’agent de la FIFA. En lisant attentivement chaque question, vous éviterez de commettre des erreurs simples et inutiles.

Tout d’abord, vous devez déterminer si la question est „positive“ ou „négative“. Par exemple, une question peut commencer par „quelle est la meilleure définition de…“ ou dire „lequel des éléments suivants ne fait PAS partie de la définition de…“. La recherche d’un mot-clé tel que „pas“ vous permettra de vous assurer que vous répondez à la question exacte qui vous est posée plutôt que de supposer ce qu’elle demande.

Deuxièmement, la FIFA a souvent inclus des questions demandant aux candidats de „sélectionner une ou plusieurs“. Cela signifie que parmi les réponses proposées, plusieurs peuvent être correctes. Les candidats commettent souvent l’erreur de choisir la première réponse correcte qu’ils voient et de présumer qu’il s’agit de la seule bonne option, puis de passer à la suivante. Même si vous choisissez deux options correctes, mais qu’une troisième est également correcte, vous obtenez 0 à cette question, ce qui peut faire une réelle différence dans votre résultat. Assurez-vous que si l’on vous demande d’en sélectionner une ou plusieurs, vous cochez TOUTES les bonnes réponses.

  • Processus d’élimination

Il est probable que vous rencontriez au moins une question de l’examen dont vous ne connaissez pas immédiatement la réponse. Notre meilleur conseil dans une telle situation est de travailler méthodiquement sur chaque option, en prêtant attention aux mots clés et aux éléments de la question, et de commencer à rejeter chaque option incorrecte. C’est ce qu’on appelle le „processus d’élimination“, qui peut s’avérer une méthode efficace pour identifier la bonne réponse. Une fois que vous savez qu’il ne peut s’agir de deux des options proposées, il devient beaucoup plus facile de trouver la bonne réponse. Attention, ce processus peut prendre une part importante des 3 minutes par question.

  • Pas de panique

Après le premier examen, depuis sa réintroduction en avril, de nombreux candidats à qui nous avons parlé et qui ont échoué à cette tentative nous ont dit que leur principal problème était de s’énerver et de perdre leur sang-froid lorsqu’ils étaient confrontés à une question difficile. L’examen est conçu pour mettre à l’épreuve vos connaissances, il est donc normal que plusieurs questions vous paraissent difficiles à première vue. Ne paniquez pas. En fonction du temps qu’il vous reste, différentes options s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez vous référer à nos conseils précédents, tels que naviguer dans la bonne partie du matériel d’étude et utiliser le processus d’élimination pour réduire le nombre de réponses. Vous pouvez également passer à autre chose pour l’instant, si le temps le permet, et continuer à répondre aux autres questions pour lesquelles vous êtes plus confiant. Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez revenir à celle que vous avez passée et l’aborder avec un esprit neuf, en espérant que vous trouverez la bonne réponse.

Résumé

Nous espérons que ce blog a fourni les 10 meilleurs conseils à suivre et les clés à appliquer lors de la préparation et du passage de l’examen d’agent de la FIFA. Pour plus d’informations, gardez un œil sur nos cours et nos ressources supplémentaires publiés sur nos plateformes de médias sociaux sous le nom d’Erkut Sogut Academy.

by Dr. Erkut Sogut & Jamie Khan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *